Transfigurines

photo noir et blanc poupée« C’est ignoble de faire ça a des poupées ! » Expression spontanée d’une petite fille qui a été troublée par l’exposition Transfigurines. Cette phrase figure parmi les autres commentaires du catalogue où les avis divergent sur le ressenti face aux peintures, photographies et textes exposés, puis publiés.

Le monde adulte et les poupées

Évidemment, nous, Marie Sohier et moi-même, savions que notre réalisation commune allait susciter des discussions. En cela, nous avions réussi notre « exposition » qui s’était déroulée dans l’abbaye de Léhon, un endroit qui rajoutait à la surprise, à l’étonnement, au discours. Des poupées mutilées, maltraitées, adulées ou fantasmées dans un ancien monastère ! Tout cela était intentionnel, nous avions même prévu une mise en scène de poupées sur le chemin d’entrée, en guise de fléchage. Certaines personnes n’ont pas franchi le seuil d’entrée, elles ont fait demi-tour.

Mais que disait réellement cette exposition dont il reste aujourd’hui quelques catalogues ?
Notre réflexion était tournée sur le monde adulte et les rapports qu’il entretient avec les poupées. Étayés d’exemples concrets, les spectateurs ont surtout réagi face aux traitements infligés aux poupées par un ferrailleur dont les intentions n’étaient pas du tout malsaines.

groupe de poupées sur un portail


Transfigurines, 2007
Peintures : Marie Sohier
Textes, photos et illustrations : Charles Montécot
N°ISBN : 2-9516977-9-1
Prix : 18 €

> Retour : toutes les publications

Commentaire, question, contact...

avatar
700